Je suis allée chercher dans le site ABU, Molière et de ses nombreuses oeuvres :l´Avare.

En voici un petit extrait, la première page du livre.

ACTE PREMIER




SCENE PREMIERE - VALERE, ELISE.


VALERE
Hé quoi ? charmante Elise, vous devenez mélancolique, après
les obligeantes assurances que vous avez eu la bonté de me donner de
votre foi ? Je vous vois soupirer, hélas ! au milieu de ma joie. Est-ce
du regret, dites-moi, de m'avoir fait heureux, et vous repentez-vous de
cet engagement où mes feux ont pu vous contraindre ?

ELISE
Non, Valère, je ne puis pas me repentir de tout ce que je fais
pour vous. Je m'y sens entraîner par une trop douce puissance, et je
n'ai pas même la force de souhaiter que les choses ne fussent pas.